1- NAISSANCE DE LA MUSIQUE : L'EXPLORATION

Introduction

SERGIO CANDIA, directeur de l'Institut de musique : mots d'accueil et de bienvenue.

OLIVIA CONCHA MOLINARI. Je me joins aux paroles du directeur Sergio Candia et je souhaite partager avec tous le plaisir d'avoir à nouveau parmi nous au Chili François Delalande. Il va parler de sables mouvants : du petit enfant, qui dans notre pays, très souvent, est sous-estimé, oublié, et des musiques. De quelles musiques ? Ces deux questions sont en constante évolution, c'est pour cette raison que je parle de sables mouvants. Nous sommes très contents de t'avoir ici, François, d'entendre ce que tu fais et ce que tu penses des enfants et des musiques. Tu es le bienvenu ! Vive François !

DELALANDE. Je remercie le Maestro Sergio Candia. Je dis « maestro » parce que j'ai entendu ses enregistrements qui me semblent particulièrement intéressants. Je remercie aussi Olivia pour la coordination, et tous les deux pour l'invitation. Je vous prierai d'abord de m'excuser pour les approximations de mon espagnol, mais j'espère qu'au cours des rencontres nous réussirons à nous comprendre mieux.

Je commence tout de suite en parlant d'une thématique générale qui n'est pas si connue que cela : nous parlerons de la naissance de la musique chez l'enfant, nous verrons ce qui se produit dans différentes cultures. Le problème, dès le début, est assez difficile à définir, vu que le concept de musique lui-même n'est pas univoque.