2- GROS PLAN SUR LES EXPLORATIONS EN CRÈCHE

Dans la rencontre précédente nous avons vu comment on peut avancer dans la connaissance de l'activité initiale de production sonore de l'enfant, et comment ceci peut fournir une base pour une pédagogie de la création, ce dont nous allons nous occuper maintenant

Il y a deux objectifs dans notre travail de recherche : d'abord voir comment commence la musique chez l'enfant. Et ensuite comment utiliser ces données pour aller dans une direction plus développée.

Nous avons fait une recherche avec un groupe de 13 personnes au nord de l'Italie, dans la région de Lecco. Nous l'avons publiée dans un beau livre La nascita della musica qui malheureusement n'existe qu'en italien mais nous sommes en train de préparer une édition française [Elle existe maintenant : Naissance de la musique, les explorations sonores de la première enfance, Ina/PUR, 2015]. Il n'y en a pas encore en espagnol, nous espérons en faire une bientôt. La recherche a duré trois ans. Je vous parlerai surtout des deux premières années. C'est une recherche au sens scientifique.

Prologue : d'une recherche de terrain à un programme d'observation systématique

Je commencerai par dire un mot à propos de la recherche scientifique : d'après mon expérience et selon mon point de vue, il y a différents niveaux de recherche. Un premier niveau est celui de quelqu'un qui travaille avec les enfants et qui fait une forme de recherche, fait certaines observations, note certaines choses, mais généralement n'a pas le temps d'écrire, de capitaliser et de faire circuler ses observations.

Un second niveau, très important et intéressant, est celui de quelqu'un qui peut profiter de l'aide d'un collaborateur ou d'une collaboratrice qui se charge d'enregistrer, de filmer, d'écrire, de prendre des photos, d'isoler de la salle un certain nombre d'enfants pour laisser l'enseignant avec un plus petit groupe ; ceci peut se faire une fois par mois. Deux personnes offrent la possibilité de réunir des observations plus profondes. Je connais des expériences très intéressantes d'enseignants qui ont travaillé en collaboration avec une autre personne et qui ont enrichi la recherche

Le troisième niveau, qui nous occupera aujourd'hui, est une forme d'observation systématique : je préfère parler d'observation plutôt que d'expérimentation, parce que l'expérimentation est un quatrième niveau dans lequel on formule des hypothèses qui devront être vérifiées. Nous, au contraire, nous avons fait un projet d'observations systématiques, nous avons capitalisé des expériences observées comme on le fait en recherche ethnologique, où on ne fait pas d'expérimentation.

Nous, nous avons construit un plan d'observation et non un plan d'expérience, ce qui est différent. Dans ce dernier cas on écrit une hypothèse en disant : si l'hypothèse est vraie, la conséquence logique sera un fait que nous pouvons prévoir, et on vérifie si effectivement il se produit ce que l'on avait prévu

Nous, au contraire nous nous sommes appuyés sur un groupe de 55 enfants d'un à trois ans et nous les avons placés dans une même situation précise. Je vous fais voir un graphique des observations de la première année qui a été la période la plus systématique de la recherche